Place aux artistes

J’ai assisté ce soir à l’ouverture de la partie Mézoise du festival de Thau. Je suis désolée pour l’équipe du Festival : cette inauguration était un cache misère. Misère politique de nos élus qui en façade monopolisent la parole pour s’autocongratuler, alors qu’ils se poignardent dans le dos sur le projet de grande agglo de Frèche. Misère intellectuelle d’élus qui n’ont pas pris le temps de préparer leur allocution : aucun n’avait pris connaissance du programme du festival, aucun n’a réussi à aligner 3 mots cohérents sur le thème du développement durable.

Bravo à l’équipe du Festival. L’année prochaine, s’il vous plait, pas d’inauguration. Ou alors, place aux artistes !

4 thoughts on “Place aux artistes

  1. Stéphane

    Dommage de transformer une ambiance bon enfant en une critique acerbe et facile…

    Moi je préfère un discours spontané et plein de chaleur que la lecture d’un texte politiquement propre, où tout est mentionné, y compris le nom des artistes.

    Rassurez-vous chère Madame, si certains élus ne sont pas « branchés » et connaissent mal le programme, sans doute faute de connaître ces artistes (peut-on leur en vouloir, ce n’est quand même pas Eric Clapton ou Bruce Springsteen qui viennent à Mèze), je suppose qu’ils connaissent au moins le nom du Festival de Thau pour signer le chèque des subventions. N’est-ce pas là le principal : contribuer à ce que ce Festival existe et vous permette d’écrire « place aux artistes » puisque eux aussi méritent leur place, et là, tout le monde sera d’accord.

  2. Isabelle Crouzet

    Vous avez trouvé l’ambiance de ces discours bon enfant et moi non. Tout l’inverse. J’aime croire que les élus ne sont pas là que pour faire des chèques !

  3. Françoise

    “la critique est facile,mais l’art est difficile”
    Madame, si le festival de Thau et sa conception ne vous plaît pas, n’y venais pas, tout simplement!
    Il y a tout un tas d’autres festivals et d’évènements culturels dans le coin, le choix est large.

    Quant aux élus quelqu’ils soient..vous n’ètes (certainement) pas s’en ignorer que dans le montage d’évènements comme un festival, une ville avec ses élus et une organisation festivalière travaille forcément en collaboration pour que justement un tel évènement puisse exister.
    Et c’est plutôt réussi à Mèze, le festival de Thau soufflera son vingtième anniversaire l’an prochain!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>