Reste-t-il de la place pour construire ?

Reste-t-il de la place à Sète pour construire ? C’est la question que se pose Le Gabian de Sète, un blogueur au parler franc. Il compare Sète en 1944 et en 2005. Cette analyse est tirée d’une présentation réalisée pour le Syndicat Mixte du Bassin de Thau. Vous y trouverez toutes les villes du pourtour de l’étang : Sète, Frontignan, Vic-la-Guardiole, Mireval, Gigean, Frontignan, Balaruc-le-vieux, Balaruc-les-bains, Bouzigues, Mèze, Marseillan, Loupian, Villeveyrac, Montbazin.

Pour le bassin de Thau, l’évolution des constructions entre 1944 et 2005 montre la forte progression du nord du bassin de Thau.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>