Monthly Archives: January 2008

Dépollution Balaruc les Bains, c’est reparti

C’est officiel à Balaruc les Bains, la dépollution du terrain de Raffinerie du Midi va reprendre avant la fin du premier semestre 2008. Voici l’arrêté préfectoral qui encadre la dépollution. Il assujettit le pollueur dépollueur, Raffinerie du Midi, à des contraintes de protection de l’environnement. Il l’astreint à un système de suivi de la qualité de l’air et de l’eau de l’étang, et à la transparence des résultats.

Cet arrêté contient plusieurs bonnes nouvelles.

  1. Les riverains seront informés 15 jours avant le démarrage des travaux.
  2. Le protocole de dépollution a changé par rapport à celui de 2004. Il minimise les rejets dans l’air et le brassage des terres.
  3. Les travaux seront soumis au contrôle d’un cabinet d’étude indépendant pendant la phase critique de d’extraction et de retrait des terres les plus fortement polluées. Pendant ce temps, la qualité de l’air sera contrôlée en continu par Air Languedoc Roussillon.

Il reste de nombreux points à clarifier. Toutes vos questions sont les bienvenues : partagez-les ici, envoyez-moi un mail.

Prochaine étape : l’association est invitée à une réunion de travail mardi prochain à la Préfecture, en présence de la DDASS, la DRIRE, Raffinerie du Midi, la Mairie de Balaruc les Bains et Veolia. J’ai demandé à filmer les présentations les plus techniques. J’attends l’accord de M. Condemine, Secrétaire Général de la Préfecture en charge du dossier.

SCORI

J’ai visité SCORI, l’usine de valorisation de déchets, avec Pierre Abellaneda son directeur. Elle est située sur la commune de Frontignan entre Balaruc et Sète. Beaucoup d’entre vous se demandent comment une usine de ce type a pu s’implanter en bord d’étang, zone touristique, et à proximité d’habitations. Ça embaume quand on passe devant.

Pierre Abellaneda pratique une politique de transparence. J’organise une visite guidée avec ceux qui le désirent. Signalez-vous par mail ou par un commentaire. En attendant, découvrez SCORI par mes yeux.

Visite guidée


L’entreprise, son activité, comment elle est contrôlée

Balaruc dans l’Expansion

L’Expansion - Le triste tour de France des sols pollués

Dans son dernier numéro, L’Expansion liste Balaruc dans les sites les plus pollués de l’Hérault. Depuis des années, les Balarucois ne boiraient plus que de l’eau en bouteille. Bien sûr c’est faux. Didier Sauvaire, le maire, demande un droit de réponse. L’association Vigilance Dépollution le soutient, car les propos rapportés sont faux :

  • la pollution ne concerne qu’une partie des Balarucois, riverains du terrain des Raffineries du Midi,
  • la contamination ne provient pas d’un siècle de raffinage, mais d’une tentative de dépollution du site en 2004,
  • les intoxications ont été constatées à un moment très précis de la dépollution, arrêtée depuis,
  • il n’y a aucune plainte contre X auprès du Tribunal Administratif de Montpellier (il y en a une au Tribunal Pénal).