Marseillan le 26 juin

Le conseil municipal de Marseillan aura lieu à 18h30 le 26 juin, salle polyvalente Paul Arnaud. Je ne pense pas pouvoir y assister. J’ai reçu l’ordre du jour :

  1. Redevance d’occupation du domaine public par les opérateurs de télécommunications
  2. Convention avec SFR
  3. Maître-autel de l’église Saint-Jean Baptiste
  4. Tarif des insertions publicitaires
  5. Location d’un terrain communal – Organisation des “Puces”
  6. Médiathèque – Tarifs des remboursements de documents
  7. Affaires scolaires – Règlement des restaurants scolaires
  8. Subventions aux associations
  9. Appel d’offres aménagements routiers
  10. Ratios d’avancements de grades
  11. Décisions de M. le Maire

Lisez ce document pour en savoir plus.

7 thoughts on “Marseillan le 26 juin

  1. choquer jean pierre

    Pour informations, les marseillanais ont le droit de savoir ce qui se passe à la mairie de Marseillan. Le respect des administrés et des lois de la République, on s’en fiche!…

    Halte à la dictature ! Si on veut que la démocratie continue il faut la defendre.. Alors je dénonce !…

    Il existe une commune, dans l’hérault, qui est administrée de façons étonnantes…
    En effet, il semble apparaitre que tout individu qui a eu l’initiative de contester un jour, par un moyen quelconque l’action du Maire et de son équipe municipale, va se retrouver agressé par tous les moyens les plus illégaux possibles.
    Il apparaitra que:
    * s’il a une activité de location de bateaux, on prétextera, suite à des travaux dans un canal en cours, (qui ont débutés depuis plus de 4 mois) qu’il devra déguerpir définitivement de l’endroit où il loue ses bateaux et il lui sera ordonné, sans préavis, le Vendredi à 18 H, d’enlever ses bateaux et pontons sous 48 H. Considérant qu’il n’ira pas assez vite, on le poursuivra au tribunal administratif pour entraves aux travaux, 2 jours après qu’il ait tout enlevé.
    Il s’en suivra, bien entendu, que le Maire en question sera débouté de sa plainte.
    Il aura dépensé de l’argent public pour rien, mais cela ne sort pas des a poche, ce n’est pas grave!
    On s’amusera aussi à lui prendre son ponton en otage, en lui bloquant l’accés lui permettant d’aller chercher celui-ci à la rampe de mise à l’eau…

    Il sera obligé, pour pouvoir débloquer la situation, de déposer une plainte contre le Maire à la gendarmerie.
    A noter, juridiquement, qu’il doit y avoir rupture implicite illégale du contrat annuel qu’il payait jusqu’ici pour ses emplacements de bateaux amarrés dans le canal.
    Pour protester, il s’enchainera à ses bateaux et pontons, durant la journée prévue du passage de l’huissier.
    Le Maire lui accordera alors, seulement à ce moment là, des places temporaires dans le port pour ses bateaux. Il devra alors payer double, son contrat annuel et les emplacements temporaires au prix fort d’un visiteur.
    On lui enverra même des titres exécutoires de paiement, comme un mauvais payeur, sans lui avoir fait au préalable de facture, y compris avec le réglement de quelques jours d’avance.
    On le supprimera alors de la liste des activités de loisirs existantes dans la commune sur internet et le guide touristique communal.
    L’office du tourisme serait-il donc un outil de chantage, de manipulations, de sanctions des commerçants!

    * s’il a déposé un permis de lotir, son premier permis, alors qu’il est globalement acceptable, sera bien sûr rejeté en bloc.
    Le deuxiéme permis sera accepté, mais après de nombreuses modifications non stipulées dans le PLU ,exigées par le service urbanisme. Il sera dit à son géomètre qu’il serait souhaitable q’il ne vienne pas rencontrer les responsables du service urbanisme “pour des raisons politiques”. Donc, dans cette ville, le service urbanisme est une instance politique…
    Ailleurs, c’est un service public!

    Il a reçu son permis de lotir, mais il est bizarre… il est signé à une date, mais le courrier arrivera seulement 5 semaines après la signature… de plus, durant ces 5 semaines en question, le service urbanisme exigera des modifications du dossier auprès du géométre, donc après signature.
    Juridiquement, n’y aurait-il pas faux en écriture, usage de faux?

    Entre autres, il sera demandé qu’il ne soit pas exercé une profession libérale sur ce lotissement.
    Il semble que ce soit de la ségrégation… Les gens exerçant une profession libérale seraient donc mal venus de vouloir habiter dans cette commune! Le permis de lotir ne sera valable que pour 3 mois alors que normalement, d’après ce qui m’a été dit, il doit être valable 3 ans. Il est pratiquement impossible de réaliser les travaux dans ce délai.
    Arrivant quand même à pouvoir faire démarrer les travaux dans les temps, la Mairie refusera de donner l’autorisation d’effectuer ces travaux à la SDEI qui en fait la demande (société réalisant les travaux d’eau, d’égout).

    Par la suite, constatant sans doute qu’il ne pourrait interdire de réaliser les travaux d’un permis autorisé, le Maire enverra un avis de procédure d’annulation du permis de lotir sous le prétexte qu’il y eut un permis de construire antérieur, avant découpage de la parcelle, qui indiquait que des parkings étaient prévus sur un des ces 2 lots. il est à noter tout d’abord, qu’il existe des lois et qu’un Maire n’a pas le droit d’annuler un permis qu’il a autorisé.

    Un permis additif ayant été déposé par la suite indique que les parkings on été déplacés et ne sont plus sur ce lot.

    Mr le Maire a été informé par courrier recommandé que le projet du restaurant a été abandonné, par conséquent qu’il n’y a plus de places de parking à prévoir.

    A signaler qu’il n’y a jamais eu de parkings de créés, matérialisés sur ce lot. il n’y a que du sable! Bien sûr, le propriétaire du terrain répondra au Maire, dans les quinze jours de délai réglementaire.

    Il l’informera de ce qu’il aurait dû savoir en consultant son service urbanisme. La surprise fut de taille car il a fini par recevoir une annulation définitive de son permis de lotir sous un nouveau motif aussi démagogique, faux et totalement contestable. Abus de pouvoir en infraction au droit du citoyen!

    * s’il a des chambres d’hotes, on fera en sorte de considérer que son permis de construire n’est pas valable.

    Pour cela, on fera en sorte d’ignorer des additifs au permis initial et en manipulant le tout, on l’avisera que son batiment n’est pas conforme et qu’il faut déposer un nouveau permis pour le régulariser, il reçoit donc un courrier du Maire, contenant des menaces de lui interdire d’exploiter ses chambres d’hotes…!
    On est pas à une démagogie près! On s’amuse! Pourquoi se géner!
    A ce jour, les informations concernant ses chambres d’hotes on été retirées du site internet et du guide touristique communal.
    Officiellement, elles ne seraient pas classées “clés vacances”.
    Ce serait justice alors d’y retirer aussi les mini-maisonnattes antiques, affreuses, appartenant à la commune qui doivent dater des années 1936…
    De plus, ces chambres sont déclarées avec TVA et taxes de séjour payées chaque année depuis 3 ans à la commune!

    Le Maire va peut-être bientôt aussi décider d’enlever du guide d’informations communales et d’internet les hotels non classés!

    * Si vous voulez installer une pancarte informative dans la rue, comme d’autres existantes, permettant à vos clients de vous trouver, il vous faudra avoir une autorisation du Maire. C’est normal. Le service urbanisme vous dira alors à quelle entreprise il faut s’adresser pour réaliser cette pancarte.
    Vous recevrez 3 mois après la facture de l’entreprise, mais pas la pancarte.
    Elle est à la Mairie et on ne sait plus ce qu’elle est devenue. Ne voulant pas payer la facture, n’ayant jamais vu cette pancarte, c’est le patron de l’entreprise qui sera obligé d’aller se plaindre auprès du service urbanisme. Cette action aboutira alors de la retrouver plus tard, au bout de 4 mois, perdue…
    Je vais maintenant vous dire dans quelle charmante commune on vit ces aventures…

    C’est à Marseillan, avec une municipalité soit disant communiste et socialiste… Pour moi, c’est une dictature municipale.

    Ce que j’ai écrit, ce que vous venez de lire, est mon histoire actuellement vécue avec la municipalité de Marseillan.
    Serais-je harcelé! Il me semble que ce délit est grave… Il se juge au tribunal correctionnel!
    A Marseillan, la municipalité ne connait pas la morale, le droit, la justice, alors l’équité… et ces symboles de la République, qui semblent être des slogans publicitaires “liberté, égalité, fraternité”… c’est pour qui?

    Un petit détail intéressant, le Maire, signe la plupart de ses écrits officiels “fraternellement”! Sans commentaires!

    A noter que s’inscrire sur les listes électorales à Marseillan est très difficile.
    Il a m’a fallu déposer une plainte auprès du tribunal d’instance en référé pour pouvoir enfin être inscrit sur les listes électorales, avec le même dossier que celui présenté en Mairie, refusé en commission communale.
    Il faut maintenant désigner quelques uns des acteurs de ce qui devient une mauvaise saga de fous,
    * Méric Williams, le Maire
    * Delmas Jean-louis, adjoint à l’urbanisme, très actif !
    Il m’a été récemment suggéré de déménager! (gendarmarie)
    Doit-on, aujourd’hui, en France, demander l’exil politique parce qu’on serait mal venu dans une commune, harcelé par le Maire!
    Je salue bien bas mes harceleurs et j’espère sérieusement que la République va réagir.

    Jean-Pierre CHOQUER

  2. choquer jean pierre

    Cet article s’adresse aux habitants de marseillan ville, de marseillan plage et d’ailleurs pour information.
    ASSOCIATION de DEFENSE des DROITS LEGITIMES des CITOYENS
    et de la DEMOCRATIE LOCALE

    Le constat:
    En 1982, les lois sur la Régionalisation ont été promulguées. Ceci a eu pour conséquence une nouvelle distribution des pouvoirs, de la tête de l’état aux municipalités. Malheureusement, alors qu’à l’origine, il était prévu de créer des contre-pouvoirs divers pour assurer la Démocratie, ceux-ci ont été oubliés dans les textes de lois…
    De nombreux pouvoirs, nouveaux, importants, ont été donnés aux Maires.
    Les communes ont entre autres, eu le droit de créer leur propre police, leur propre service d’urbanisme, etc.
    Actuellement, c’est dans le service de l’urbanisme que de nombreux abus de pouvoir notoires sont à constater… De nombreux enjeux financiers dépendent de ce service communal, surtout dans notre région… bientôt, il est à craindre que ce sera peut-être au niveau des polices municipales d‘attenter à nos droits démocratiques…
    La dernière Assemblée Nationale a voté une loi octroyant aux Maires d’avoir le droit de décider de l’internement des citoyens de leurs communes… Il semble que ce soit la Cours Constitutionnelle qui s’y soit opposée. Il y a de quoi à être inquiet. Je ne sais aujourd’hui où on en est!
    Il faut savoir que n’importe qui peut devenir Maire… un fou, un incompétent, un voyou, un manipulateur, un escroc, un maffieux, etc., un individu précédemment condamné en correctionnelle, ou des groupes d’individus associés dans le même esprit. Un individu ayant un casier judiciaire non vierge, pourra être Maire, Adjoint, Conseiller Municipal, Député, Sénateur, mais curieusement, ne pourra pas être embauché, comme salarié de l’administration . A méditer… Bien que récemment condamné, Noel Mamére a pu se présenter aux dernières élections législatives et être élu Député.
    Le risque est grand de voir des individus irresponsables ou des associations de criminels, malfaiteurs, voir des sectes, diriger, gérer certaines de nos communes.
    Il est à constater qu’un certains nombre de Maires et d’adjoints se comportent comme des dictateurs. Ils imposent leurs lois (avec ou sans règlements municipaux officiels) ou plus grave encore, refusent de respecter les lois de la République, ceci sans aucun complexe.
    Ces Maires et adjoints savent que l‘autorité de tutelle, la Préfecture, le Préfet, ne s‘opposeront jamais à eux…
    Vous pourrez écrire au Préfet, vous plaindre auprès de lui, demander la radiation des individus concernés, comme le préconise la loi, avec un peu de chance, en insistant fortement, quelques mois après, on vous répondra et on vous reprendra surtout la thèse du Maire pour évacuer le problème.
    Vous pourrez demander l’appui du médiateur de la République, il vous faudra passer par l’accord d’un Député ou d’un Sénateur. Si celui-ci est du même bord politique que votre dictateur, vous n’irez pas loin dans cette voie… Si votre dictateur veut s’amuser avec vous, il ne répondra pas au courrier du médiateur et celui-ci ne pourra rien faire de plus pour vous…
    Autre solution , celle que vous conseilleront pratiquement tous les interlocuteurs que vous consulterez…
    Intenter une action en justice!
    Là, il faut savoir que votre dictateur va se réjouir, surtout s’il a réussi à faire un méli-mélo de votre affaire. Cela va vous coûter cher, et surtout cela va durer très longtemps et il le sait… 1 à 3 années… voir plus… Si on vous donne raison, par exemple, au Tribunal Administratif, vous ne serez pas pour autant remboursé obligatoirement de vos frais d’avocats… et les résultats des jugements des tribunaux sont bien sûr incertains…
    De plus, votre dictateur ne va rien sortir de sa poche pour payer ses avocats, c’est la commune qui va payer… donc vous-même et les administrés…
    Conclusions:
    Vous êtes le “pot de terre” et vous avez en face de vous le “pot de fer”.
    Dans tous les cas, ne comptez pas sur une condamnation de votre dictateur, c’est quasi impossible…
    Il serait intéressant de se regrouper, solidairement, afin de se défendre collectivement au sein d’une association loi 1901, contre ces nouveaux abus aux droits de la part des communes.
    Dès qu’un adhérent aurait à se plaindre d’une atteinte à ses droits légitimes en infraction aux lois de la République, c’est l’association et les adhérents qui se devraient de réagir solidairement et de faire front pour aboutir à la reconnaissance des droits légitimes refusés. Il n’est pas exclus, comme aux Etats-Unis, d’employer l’humour et des symboles visibles, originaux pour se faire entendre…
    Certains, plus qualifiés ou plus expérimentés, pourraient donner des conseils aux autres. Il serait aussi possible d’user du droit de manifester publiquement avec des interventions diverses remarquables, le but étant aussi de désigner publiquement l’agresseur, de dénoncer ses actes en infractions aux lois de la République, de le mettre au ban de la société, afin de se retrouver en position d‘être hors de portée de nuire dans l‘avenir…
    Bien sûr, cette association ne peut être qu’apolitique, les dictateurs étant de toutes origines politiques. Il nous faut être nombreux pour pouvoir agir efficacement.
    Il est très difficile de trouver dans la commune où vous habitez un soutien de vos proches, de vos amis et voisins, de l’opposition municipale, tout simplement parce qu’il est toujours risqué, dangereux de s’opposer à un dictateur! Ceux qui ont peur de lui sont légion… Beaucoup de personnes, lorsqu’elles ne sont pas concernées directement par un problème, préfèrent ne pas vous connaître, ne pas vous voir, ne pas vous rencontrer!
    Vous finissez par être considéré comme un perturbateur, comme un personnage douteux, infréquentable, voir un fou, etc. Votre dictateur personnel, se chargera, en utilisant ses réseaux, d’aller aussi dans ce sens. Plus vous le contesterez officiellement, plus il cherchera à vous nuire et à vous donner cette image publique négative, à l’aide d’arguments mensongers, de manipulations et diffamations diverses…. Il affirmera à tous, haut et fort, en public, que vous êtes finalement l’agresseur et que lui est l’agressé… Peut-être finirez-vous en dépression nerveuse, voir à être obligé de consulter un psychiatre pour vous aider à supporter votre situation difficilement supportable ou alors finirez-vous par douter de vous-même et abandonner…
    Si vous insistez à vous battre, vous vous retrouvez donc seul face à votre dictateur, sans défense sérieuse, et ceci pour des années, avec le rêve incertain qu’un tribunal finira un jour par vous donner raison. Il se doit d’exister d’autres réponses appropriées à ce genre de situation insupportable, scandaleuse. D’où l’intérêt que cette association ne soit pas municipale, mais plutôt régionale, nationale.
    Afin de réfléchir pour trouver des réponses efficaces à ce nouveau phénomène grave de société, j’invite toutes les personnes intéressées par ce projet d’association à me contacter au plus tôt.

    Jean-Pierre CHOQUER – 6, quai de plaisance – 34340 – Marseillan plage
    Tél: 04 67 01 62 70 – Mail: [email protected]

    Je vous informe que je suis l’objet actuellement de plusieurs atteintes graves à mes doits légitimes, de la part de la commune de Marseillan. Ceci m’a permis de faire le tour du problème, de vous proposer ce point, ce bilan, que je vous décris. J’ai presque tout essayé!
    Mon cas, est très intéressant à étudier, à analyser, à défendre, au sein d’une telle association (car très documenté), tellement les abus sont nombreux, grossiers, dignes de poursuites auprès des tribunaux correctionnels (faux, usage de faux, harcèlement, etc.).
    Soyons nombreux à nous battre contre l’inacceptable et à défendre la démocratie.
    Je suis un cas, mais il doit bien y en avoir de nombreux autres…
    La Démocratie locale risque de se perdre si l’on n’agit pas vite, efficacement, solidairement! Les contre-pouvoirs sont quasi-inexistants dans les communes!
    La démocratie ne peut continuer à vivre que si on la défend tous les jours. Ce n’est pas un bien acquis. Dans ce projet, il y a tout à inventer, tout à créer!
    Espérant nous trouver nombreux à démarrer cette nouvelle association, je compte sur vous.

    Jean-Pierre CHOQUER
    6, quai de plaisance
    34340 – marseillan-plage
    Tél, Fax: 04 67 01 62 70
    mail: [email protected]

  3. Sans blague

    En fait Monsieur, si on ne vous donne pas ce que vous voulez, comme vous le voulez, sans tenir compte de la réglementation en matière d’urbanisme, on est pourri et franc maçon. Simpliste comme raisonnement et un tantinet psycho-rigide le monsieur ! Il est encore heureux que dans un lotissement un cahier des charges protège les habitants contre tout et n’importe quoi. Je n’apprécierais pas que mon voisin installe un garage ou une poissonnerie et vous ? Un peu anarchiste le Monsieur. Ne soyez pas choqué…

  4. choquer jean pierre

    LA MAFIA EN FRANCE?

    LES NOMBREUSES « ERREURS », DANS MES DOSSIERS, DU JUGE J. F. MOUTTE, AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER…

    CONSTATE AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER,
    En référé,
    Il accepte une « note en délibéré » , en fait un nouveau mémoire, présenté par le Maire de la commune, non demandé par lui, entre l’audience et le jugement, le Maire retirant un certain nombre de mensonges, “des faux”, ajoutant une pièce mensongère, soit un courrier postérieur à l’affaire.
    A noter qu’une « note en délibéré » est un document contenant les observations complémentaires d’une partie, remis après clôture des débats. que celle-ci n’a de valeur que si elle est remise à la demande du tribunal… ce ne fut pas le cas dans mon affaire!
    Le délai accordé de 3 jours, par le juge, avant jugement avait été donné seulement à mon avocat, afin de lui permettre de remettre un plan d’urbanisme, dans mon intérêt, pour démonstration d’un point de détail important…
    Mon avocat m’affirme que ce document a été remis dans les délais et je le crois.
    J’ai eu la surprise, lorsque j‘ai consulté mon dossier, quelques jours après, au tribunal administratif de Montpellier, de ne pas trouver ce nouveau document produit par mon avocat et demandé par le juge…
    Par contre, il y avait cette “note en délibéré” qui n’avait aucune raison de s’y trouver!
    De plus, l’affaire sera jugée, en tenant compte de ce qui serait cette « note en délibéré », présentée par le Maire de Marseillan, Mr Méric Williams, qui ne m’apparaît en aucun cas pouvant être considérée comme tel, mais être un « nouveau mémoire », ce document étant la « correction », la « refonte totale» du mémoire initial et de constater que son nouveau contenu est aussi mensonger que le premier, après modifications, sans que mon avocat et moi-même soyons informés de son existence dans des délais convenables, et de noter qu’il y a eu jugement en considérant “que celui-ci ne changeait rien au premier”, et de ne pouvoir recourir à aucune contradiction possible… conclusions… nombreuses Infractions aux lois Françaises…
    Le juge aurait-il cherché « à couvrir » les « FAUX » produits par le Maire?
    CONNIVENCE, COLLUSION POLITIQUE et JUSTICE?
    Quels intérêts pour ce juge de défendre « à tout prix » ce Maire en étant en infractions évidentes graves avec les lois de la République?
    En jugement pour cette même affaire:
    1/ Un vulgaire courrier envoyé non recommandé, que je n’ai jamais reçu, envoyé soi-disant par le Maire de la commune (information fausse trouvée dans le jugement, car seulement signé de Mr Delmas Jean-Louis, adjoint à l’urbanisme), sera valable et suffisant pour valider une annulation de permis de construire… Il n’y a eu aucun arrêté concernant l’annulation de ce permis présenté par la commune… Il n’en existe pas! Mon avocat insistera pour démontrer ce fait important… sans effet! Je serai jugé et débouté de ma demande sans considérer cet élément important… Ce courrier aurait dû être considérée comme non recevable juridiquement… Pourquoi ne l’a t-il pas été? Incompétence du juge, de la cours… Infractions aux lois Françaises… Inquiétant!
    2/ Un motif mensonger, contenu dans le mémoire de la partie adverse, contesté par mon avocat dans son mémoire, sera utilisé, sans débat des avocats pour décider du jugement… Infraction aux lois Françaises…
    C’est donc avec ces anomalie du juge, essentiellement des mensonges, des manipulations et seulement sur ces bases, déposés par 2 municipalités successives au tribunal administratif de Montpellier, une de gauche et l’autre de droite que je suis débouté concernant mes 2 jugements…
    Seraient-ce des « magouilles » organisées par une MAFIA pour ruiner ma famille et mes entreprises?
    VIVE la REPUBLIQUE! VIVE la France! Et les DROITS de L’HOMME en FRANCE!

    Pour en savoir plus sur mes « affaires », je vous propose de lire mes écrits en recherchant sur « Google » avec les mots suivants:
    * Révolte papi mamie Marseillan
    * Mafia sud France (nouvel observateur)
    A lire mes articles complémentaires dans “notes récentes” dans la marge à gauche.
    A titre d’informations diverses, quelques sites intéressants à consulter avec les mots clé:
    * youtube trafics d’influence
    * justice parallèle google
    * scandale jugements français
    * le point médias franc-maçonnerie
    * http://wisher.unblog.fr/2009/01/22/la-mafia-des-francs-macons-vue-par-serge-de-beketch/
    * http://www.lexpress.fr/informations/trente-ans-de-derives-la-saga-des-francs-macons-de-montpellier_657692.html

  5. choquer jean pierre

    UN PROCEDE MAFIEUX POLITICO-JURIDICO-ECONOMIQUE IMPLACABLE
    UN ROULEAU COMPRESSEUR REDOUTABLE D’EFFICACITE …

    Etant actuellement victime d’une « machination » incluant le monde politique municipal (commune de Marseillan, en France), administratif communal, juridique (tribunal administratif de Montpellier) et peut-être aussi « le milieu » tout court, je vous fournis ces informations pour en juger… Le Maire qui est à l’origine apparente de mes « abus de pouvoir » est franc-maçon… et si le juge l’était aussi… Cela expliquerait sans doutes beaucoup de choses…
    Etant donné le nombre de personnes apparemment associèes, s’appliquant à me nuire, il m’apparaît que cela ressemble à une organisation structurée, semblable à une mafia!
    En résumé:
    Acte 1:
    On vous crée une affaire administrative sans queue ni tête, sur le base d’une manipulation, exclusivement des mensonges… Le but évident est de vous épuiser économiquement… Etant donné que vous vous savez injustement agressé, vous décidez de demander l’aide de la justice pour faire valoir vos droits… et là on passe à…
    Acte 2:
    Vous constatez que la justice se fout totalement de vos arguments contenus dans votre mémoire, juge avec des motifs non valables, irrecevables… sur la base de mensonges évidents, contestés mais pas lus dans mon mémoire, non vérifiés, en se foutant tout autant totalement des lois et procédures… Seuls les arguments mensongers de la commune sont lus et pris en compte!
    En fait, le but évident de l’opération est de « transformer un mensonge en vérité incontournable, validé, décidé, décrété par la justice Française”.
    Dans mon cas, il s’agit, à l’origine, d’un permis de construire accepté en 2002, nullement constesté techniquement depuis, la construction ayant été réalisée conformément aux règles d’urbanisme en fin 2005, affirmé par la suite annulé administrativement par l’adjoint de l’urbanisme de la commune de Marseillan et seulement par lui, courrier non signé par le Maire de l’époque, en 2006, jamais reçu, soi-disant suite à un courrier envoyé de ma part demandant cette annulation, fait mensonger, les conséquences de cette décision juridique finale devant continuer à me nuire, de me démolir totalement psychologiquement et économiquement… Sans doute pour acquérir mes biens pour presque rien… pour le compte de qui? Une plainte a été déposée il y a 2 années en gendarmerie… J’attends toujours la suite… Je viens récemment d’être débouté en première instance de ma plainte, déposée il y a 2 années au tribunal administratif de Montpellier, concernant un autre permis, cet abus de pouvoir annulant aussi ce dernier permis d’urbanisme.
    Dans cette affaire, 2 municipalités successives, une de gauche (en appel), puis une de droite (en première instance) ont fait valoir pratiquement le même dossier, mensonger, trompeur, sans qu’il soit présenté d’arrêté municipal de la commune, obligation légale, pouvant annuler ce permis en question… et pour cause, il n’existe pas… et pourtant, le tribunal administratif de Montpellier m’a rejeté ma plainte à 2 occasions, y compris avec de nombreuses irrégularités juridiques! Je n’ai à ce jour, pas retrouvé mes droits légitimes et ceux de mes entreprises en résultant!
    MAFIA ou PAS?
    Pour en savoir plus sur mes « affaires », je vous propose de lire mes écrits en recherchant sur « Google » avec les mots suivants:
    * Révolte papi mamie Marseillan
    * Mafia sud France (nouvel observateur)
    A titre d’informations diverses, quelques sites intéressants à consulter avec les mots clé:
    * youtube trafics d’influence
    * justice parallèle google
    * scandale jugements français
    * le point médias franc-maçonnerie
    * http://wisher.unblog.fr/2009/01/22/la-mafia-des-francs-macons-vue-par-serge-de-beketch/
    * http://www.lexpress.fr/informations/trente-ans-de-derives-la-saga-des-francs-macons-de-montpellier_657692.html

  6. choquer jean pierre

    Réponses à sans blagues pour informer les lecteurs manipulés…
    A la lecture de ce commentaire, je reconnais la prose d’un menteur, d’un manipulateur de course connu!
    Son prénom, jean-louis…
    Je ne tiendrais pas compte de la règlementation d’urbanisme, des lois… j’aurais voulu construire ou j’aurais construit un batiment (poissonnerie, grage) illégalement!
    J’ai déposé des plaintes au tribunal administratif pour des abus de pouvoir, des faux, retenus avec enquête en cours par l’administration de la justice, pour l’annulation d’un permis de lotir illégal. Il n’existe à ce jour aucune plainte de la municipalité me mettant en cause pour des constructions illégales! … pas plus que d’autres plaintes que ce soit contre moi!
    jean pierre choquer

  7. choquer jean pierre

    Ca y est!
    Delmas et méric sont dénoncés au tribunal!
    J’ai gagné mon procés en appel au tribunal administratif contre eux… motif… EXCES DE POUVOIR! et ils ont utilisé l’argent public pour cela!
    J’espére que dans leur camp politique, c’est à dire socialiste (soi disant qu’ils seraient dans cette catégorie politique… en tous cas, ils s’y classent!) il y a quelques personnes qui sauront les virer avec pertes et fracats du parti… ils ne méritent pas de pouvoir être représentatifs de quelque groupe politique que ce soit… Ils ne représentent et ne représenteront toujours qu’eux-mêmes et leurs amis!
    Jean-Pierre CHOQUER

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>