Francis Crouzet raconte Thau

Mardi, Francis Crouzet est venu prendre un café à la maison et livrer une petite partie de ses souvenirs de Thau à la caméra. Avant, Francis était avant tout un cousin éloigné de mon beau-père. Aujourd’hui, à travers les souvenirs qu’il me confie, je nous découvre une préoccupation commune: l’assainissement des eaux de l’étang, pour continuer à pouvoir manger ses huitres, moules et daurades, s’y baigner, plonger à la rencontre de ses fameux hippocampes, ascidies, herbiers de zostères…

Francis Crouzet est aujourd’hui connu comme le Conseiller Régional du Canton de Sète 1. Mais il m’apparaît surtout comme un pionnier de l’écologie; se lançant dans la protection des étangs du Languedoc dès 1970, en réaction au comblement d’une partie de l’étang de Thau pour réaliser l’île de Thau. A cette époque, les étangs perdent 30% de leur surface, et c’est une réelle situation de crise à laquelle Francis Crouzet fait face.

Cette rencontre est forte d’inspiration pour moi – j’en sors pleine de pistes pour continuer à m’informer sur le passé de l’étang, la qualité de ses eaux, et ce qu’il faudrait faire pour lever la menace d’un déclassement en catégorie C. L’invitation est claire pour qu’une coordination plus efficace autour de l’étang se mette en place.

Souvenirs d’enfance à la Pointecourte, 5 min


Naissance d’une vocation pour la défense des étangs, 5 min


Présidence de l’Association pour la protection des étangs, 5 min


Assainissement des eaux de Thau, hier, demain, 10 min


Conseiller Général depuis 1988, 10 min


A lire en parallèle: l’article Ces dépôts et rejets qui empoisonnent l’étang de Thau publié par le Midi Libre aujourd’hui. L’article dresse la liste des points noirs et efforts récents d’amélioration des eaux se déversant dans l’étang. Le journaliste Patrice Castan a visité les zones polluantes recensées avec le conseiller général Christophe Morgo.

Il semble donc y avoir un intérêt notable, dans la plupart des communes riveraines, ainsi qu’au Conseil Général, pour l’amélioration des eaux de l’étang. Il me tarde maintenant que se mette en place une action intercommunale aussi efficace que celle du Syndicat Mixte du lac d’Annecy. Il a fallu 50 ans pour que le lac d’Annecy devienne le lac habité le plus pur du monde. Pas de temps à perdre pour Thau!

Etape suivante: je souhaite assister et filmer le prochain conseil public de la CABT (Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau). C’est peut-être là que les énergies nécessaires à la sauvegarde de l’étang se réunissent en ce moment?

6 thoughts on “Francis Crouzet raconte Thau

  1. BAEZA THIERRY

    Suite à la réunion publique de Mr Gilles PHOCAS, je tenais à réagir sur l’intervention de Monsieur VEYRAT qui aprés les réunions de l’ARDAM, de la rencontre UMP-ostreiculteurs continue àa faire croire aux gens que le Lac Leman est sauvé et que nous devrions prendre modèle sur lui;
    J’invite toutes les personnes qui désirent vérifier les informations à aller sur le site de la CIPEL ( Commission internationale pour la protection des eaux du Leman) pour constater que malgré l’amelioration le lac est loin d’être au top.
    Pour exemble le CIPEL informe:
    Beaucoup trop d’algues, même en hiver
    On assiste à une forte production d’algues (phytoplancton), et ce jusqu’à une plus grande profondeur qu’il y a quelques années, avec développement d’espèces filamenteuses en été (celles qui peuvent gêner les pêcheurs car elles rendent visibles les filets) et persistance du développement des algues en hiver.
    Les controles de la qualité sanitaire des eaux littorales et des plages montrent que la 75% sont bonnes, 22%sont moyennes et 3% mauvaises.

    Le constat est qu’ actuellement au lieu de parler en bien de l’Etang de Thau chacun essaye de tirer profit des problèmes à des fins politiques.
    Suivant la source de pollution ou la couleur politique on monte au créneau ou suivant du lieu on se tait comme pour les problèmes de carrefour de Balaruc ou de la zone du capistol en Agde, c’est vrai que c’est plus interresant politiquement de critiquer Mèze.
    Pendant que de nombreux chercheurs ou observateurs mettent en avant la richesse de l’etang de thau dans différentes revues nationales et internationales, ne passe pas un jour qu’un politique ou qu’un prudo politicar ne parlent de pollution sans se rendre compte de l’impact négatif que cela engendre sur l’image de Thau.
    Pour finir j ‘invite MR Phocas(UMP) à faire un courrier à Mr Commeinhes (UMP) président du syndicat mixte pour mettre en place une campagne de sensibilistion pour que les habitants du pourtour du bassin de Thau utilisent des lessives sans phosphates.
    Et à ecrire à son gouvernement pour voir où en est le décret qui doit interdire les phosphates!

    Baëza Thierry

  2. Alain VEYRAT

    L’article du Midi libre paru Samedi 17 février tend à accabler le citoyen Alain Veyrat.

    Ce malheureux aurait donc critiqué la situation environnementale de l’étang de Thau et trompé le lecteur sur la situation réelle du lac Léman.

    Malheureusement les faits et chiffres sont têtus, alors résumons les :

    - En 1980, date de création de l’Association pour la Sauvegarde du Léman, les experts chiffrent à 9000 tonnes la quantité de phosphate en indigestion dans le lac. Soit 90 microgrammes par litre.

    - En 1984 débute la campagne de boycott des lessives aux phosphates.

    - En 1985 les analyses montrent pour la première fois une diminution de cette teneur.

    - Depuis 1986, date de l’interdiction par l’Etat Suisse des lessives incriminées, la diminution a été constante et la teneur en 2006 est de 29.4 microgrammes par litre.

    - Sachant que les experts s’accordent sur le chiffre de 20 microgrammes par litre pour affirmer que le lac est définitivement sauvé, nous accorderons à M. Thierry BAEZA

    que la convalescence est encore en cours comme l’affirme le CIPEL.

    - Cette commission qu’il cite dans l’article est chargée de surveiller l’évolution de la

    qualité des eaux du lac Léman et du Rhône. Dirigées par des élus et de hauts fonctionnaires français et suisses, elle est composée de 8 groupes de travail et possède 47 indicateurs, mesurés en permanence, pour prévenir toute alerte.

    - Cette commission s’est donné jusqu’à 2010 pour atteindre un niveau d’excellence

    comparable au lac d’Annecy (soit une pureté unique en Europe).

    Rappelons également quelques définitions :

    – Le phosphate est définitivement nuisible pour tout lac ou lagune avec écosystème intégré puisqu’il favorise la prolifération d’algues au détriment de l’équilibre naturel du milieu.

    – Cette surabondance d’algues peut entrainer par sa décomposition un empoisonnement pouvant interdire la consommation de coquillages et la disparition d’espèces péchées.

    – Les systèmes de lagunage n’éliminent pas le phosphate (ni les nitrates et métaux lourds..) qui sont donc rejeté directement dans le milieu marin.

    - Les conchyliculteurs ont bien compris l’influence néfaste des algues puisqu’ils demandent avec raison une campagne de ramassage avant les grosses chaleurs d’été.

    En guise de conclusion (provisoire)

    Dénoncer le crime de lèse majesté ne cachera pas longtemps la réalité, surtout lorsque l’élu Alain Veyrat entend, dans les différentes commissions auquel il participe modestement, des mises en garde répétées venant de préfets, de directeurs départementaux de service maritime et autres experts en milieu fragile…

    J’invite donc tous les acteurs à en débattre en réunion publique.

    Ce sera certainement plus utile pour informer le citoyen, mais peut-être plus risqué qu’un simple coup médiatique…

    Bien à vous”

    Alain Veyrat

    Elu CCI : vice président de la commission port de pèche et criée de Sète.

    Membre des conseils portuaires des ports départementaux du Mourre-Blanc et de Mèze.

    Membre de l’ARDAM.

  3. Gilles PHOCAS

    Le président d’une association sportive mézoise, possible futur candidat à certaines élections locales pour les Verts, profite de son titre pour tenir des propos politiques au nom de son association…
    Sur une intervention qui n’était qu’un témoignage, à laquelle il n’a pas assisté étant resté devant la porte de la salle uniquement pour identifier les présents. Il fait tenir à Monsieur VEYRAT des propos qui n’ont pas exactement été tenus ainsi …

    Porte flingue d’un ancien député européen VERT, qui a aujourd’hui la charge, en sa qualité de président de l’intercommunalité qui nous concerne, de l’assainissement du nord du Bassin de Thau, il me conseille de m’adresser au Maire de Sète afin d’inciter les habitants dudit Bassin de Thau à ne plus acheter de lessives phosphatées….

    Soutien de Madame VOYNET aux élections présidentielles, ancienne ministre de l’environnement 5 ans durant et qui n’a pas bougé le petit doigt sur ce sujet, il me demande d’influer sur le gouvernement afin de promulguer les décret d’application de la loi sur l’eau interdisant les phosphates dans les lessives NON PROFESSIONNELLES… Je lui indique que d’une part cela a déjà été fait, et que d’autre part il peut rappeler à son Président que l’agence sur l’eau subventionne à hauteur de 50% les travaux d’amélioration de l’assainissement sur des procédés novateurs…

    Il devient agaçant d’écouter le discours des verts Mézois (en délicatesse d’ailleurs au sein de leur propre mouvement) nous asséner jours après jours que sur le thème environnemental comme sur les autres thèmes: “TOUT VA BIEN A MEZE, TOUT VA MAL AILLEURS.

    Pour finir, j’ajoute que Monsieur PIETRASANTA, lui-même, était venu féliciter Monsieur VEYRAT pour la même intervention dans une réunion de l’ARDAM… comprenne qui pourra ”

    Gilles PHOCAS
    Conseiller Municipal
    Mèze

  4. BAEZA THIERRY

    Monsieur Phocas, regardez l’article du haut, c’est exactement celui que j’ai transmis à Mr Negrell, je n’ai en aucun cas parlé en temps que président de la JLSM, j’ai signé seulement mon prénom et nom.
    Le jour de parution de l’article, j’ai posé un message sur le blog des joutes pour m’excuser auprés des personnes qui auraient été choquées de l’amalgame joutes politique.
    Maintenant si vous voulez continuer la polémique cela ne me géne en aucun cas,et de plus en matiére d’intégrité sportive, je n’ai pas de leçon à recevoir surtout de vous !
    Vous étiez chez les verts avant que madame Voynet soit ministre !

    Baëza Thierry

  5. Gilles PHOCAS

    La première partie de votre message me rassure et vous avez raison de rectifier, mais c’est certainement parce que vous n’avez pas mentionné à quel titre vous interveniez que Monsieur NEGRELL a été obligé de produire celui qu’il connaissait.

    En ce qui concerne la polémique, ce n’est pas moi qui ai attaqué… nos réunions sont ouvertes à tous, il vous suffisait de franchir le pas de la porte.

    Pour l’intégrité sportive, je ne remet pas la votre en cause, je vous remercie d’en faire autant… Les personnes qui laissent courir des rumeurs devraient faire attention, car avec le téléphone arabe cela se transforme souvent en boomerang.

    Enfin, je n’ai jamais caché que j’étais adhérent des verts pendant 6 mois en 92, j’avais 22 ans, et, rappelez vous, à l’époque, le crédo c’était: NI DROITE, NI GAUCHE, pour défendre l’environnement. Je vous rappelle aussi qu’à cette époque là les élus verts ont fait barrage à monsieur PIETRASANTA à l’hôtel de région qui était candidat au poste de président ( génération écologie soutenue par monsieur FRECHE). Quelques mois après, Dominique VOYNET vendait son parti au PS, avec en prime ses adhérents et l’environnement.

    Depuis d’autres se sont aussi décrédibilisés, j’ai compris que pour défendre l’environnement efficacement, il fallait le faire à l’intérieur d’un mouvement dit “de gouvernement”.

    Enfin, monsieur BAEZA, je n’ai rien contre vous, je trouve même que vous faîtes un formidable travail dans votre association… Mais je pense que lorsque l’on veut débattre dans l’arêne politique, il faut tout de même se présenter pour ce que l’on est.

    En ce qui vous concerne, cela serait plus clair si vous précisiez à quel titre vous intervenez dans les débats.

    Dans l’attente du plaisir de vous lire.

  6. manon crouzet

    papy c est manon ta petite fille je suis tres fiere de toi . ton discour est tres interessent ¨chapeau pour ta culture sur l environement gros bisous manon .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>