Le benzène est cancérigène

Ma plus grande inquiétude aujourd’hui est de savoir si en vivant ici, je suis exposée au benzène, ou si je l’ai été. Le benzène est présent dans la nappe polluée du terrain des Raffineries du Midi. Je ne suis pas experte en toxicologie, mais ce que je comprends du benzène, grâce au rapport Gester du 12/05/2003 « Evaluation détaillée du risque » que m’a prêté l’Association Vigilance Dépollution, ne me rassure pas. Je commence par les généralités :

  1. c’est un cancérigène reconnu qui génère des effets différents en fonction de la dose et de la durée d’exposition ;
  2. on l’absorbe en général par inhalation, mais les effets sont les mêmes si on l’absorbe par ingestion. Les effets sont moins graves par contact cutané
  3. il se fixe sur les tissus riches en lipides/gras. Il est métabolisé par le foie.
  4. en essayant de l’éliminer l’organisme crée un dérivé, qui se fixe sur l’ADN de façon irréversible, sur la moelle osseuse
  5. plus on est jeune plus on est sensible – les 1 à 5 ans sont les plus fragiles.
  6. en cas de grossesse, le fœtus n’est pas protégé par le placenta et reçoit la même concentration de benzène que la mère.

Les effets à court terme en cas d’exposition se font sentir immédiatement :

  1. baisse des niveaux de cellules sanguines (globules blancs, rouges, plaquettes) générant saignement des gencives, grosses fatigues, et augmentant la susceptibilité à d’autres maladies, entre autres ;
  2. atteinte du système nerveux provoquant des troubles neuropsychiques : irritabilité, baisse de la capacité d’attention, de mémorisation, trouble du sommeil, syndrome dépressif…
  3. atteinte du système digestif : vomissement, diarrhées.

J’ai la chance de ne pas avoir ressenti ces symptômes entre août et octobre 2004, au plus fort de la pollution, mais je crois que certains habitants de la zone ont effectués des certificats médicaux lorsqu’ils ont ressentis des malaises.

Les effets à moyen et long terme de l’absorption ou de l’ingestion de Benzène mettent entre 2 et 15 ans à se déclarer : c’est la Leucémie Myeloblastique (incurable) – aucun autre cancer n’a été corrélé à l’exposition au benzène.

J’ai d’autres raisons d’être inquiète : les tests ont trouvé d’autres polluants toxiques, notamment du Plomb, de l’Ethanethiol.

  1. Par ingestion, le plomb provoque le saturnisme : manifestations digestives (coliques, douleurs très vives autour du nombril), atteinte neurologique très grave chez l’enfant (perte des capacités intellectuelles, troubles de la mémoire, céphalées, surdité), atteinte du système nerveux périphérique (inflammation des nerfs qui stimulent les muscles générant faiblesses musculaires, crampes, paralysie locale), hypertension, troubles hématologiques (comme pour le benzène, la moelle osseuse est atteinte). Le système reproductif est aussi affecté. Par contre, le plomb n’est pas cancérigène. Les effets du plomb sont plus facilement réversibles, à la différence du benzène.
  2. L’Ethanethiol a l’odeur très déplaisante d’œufs pourris, prend à la gorge, inhibe le centre respiratoire, provoquant des suffocations pouvant générer une asphyxie. Il n’est pas cancérigène.

Voila pour les raisons de mon inquiétude. La solution est double, et tout le monde est d’accord, y compris la Mairie, :

  1. Il faut changer au plus vite les canalisations du réseau d’eau, les rendre imperméables aux hydrocarbures et métaux lourds.
  2. Il faut rester très vigilant, ensemble, Mairie, DRIRE, DDASS, CGE/Veolia, Raffineries du Midid, Association Vigilance Dépollution, et tous les Riverains, sur le protocole de Dépollution qui sera employé lors de la reprise des travaux sur le terrain de la Raffinerie du Midi.

En attendant, je continue à me renseigner sur les possibilités de filtres à eau à installer à domicile.

2 thoughts on “Le benzène est cancérigène

  1. gil

    je voudrais porter à votre connaissance, habitant dans la zone artisanale, l’achat d’un systéme de filtration que j’utilise depuis un mois et qui me donne toute satisfaction. Je filtre l’eau du robinet sans probléme, pour tout renseignement complementaire me contacter sur mon adresse email, si cela peut vous aider dans vos demarches.

  2. Association Vigilance Dépollution

    Des teneurs en hydrocarbures extremement elevées ont été retrouvées dans un filtre d’eau provenant du quartier des Mouettes.
    Les teneurs montrent des valeurs équivalentes a des analyses effectuées un an avant dans le même quartier.
    Ces analyses ont ete demandées par l’Association Vigilance Dépollution, et réalisées par le laboratoire agreé SGS le 7/12. Le filtre a été prelevé par des techniciens du laboratoire. Les resultats ont été reçus aujourd’hui. Ils ont été communiqués au juriste et à l’avocat de l’Association.
    Les polluants sont toujours donc présents dans le réseau d’eau, leurs quantités paraissent pas diminuer avec le temps.
    L’association a reçu des nombreuses plaintes de fortes odeurs dans l’eau ces derniers jours. Elle étudie également en détail le project de doublement des canalisations prévu pour l’année 2007.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>