Dépasser les clivages

Après les universités d’été des partis politiques, le débat se poursuit sur l’influence des blogs. Je ne me retrouve pas dans la plupart des discussions, sur Le Monde Citoyen ou ailleurs. Je crois en une démarche émergeante, locale, ou les problèmes spécifiques à une région sont réglés là ou ils se posent, directement. Je crois peu aux blogs influençant la politique nationale ou mondiale, ou alors c’est indirectement, en résolvant des problèmes nationaux ou mondiaux localement, faisant appel à toutes les énergies locales, quelles que soient leurs étiquettes politiques. Les bonnes idées n’appartiennent ni à la droite, ni à la gauche. Les bonnes idées sont celles qui marchent sur le terrain et qui reçoivent l’approbation des citoyens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>